Actualités
Publié le

Baromètre éco CCI Nouvelle-Aquitaine : Regain de l’activité économique au second semestre 2017

baromètre éco CCI Nouvelle Aquitaine

Résultats de l'enquête de conjoncture semestrielle coordonnée par la CCI Nouvelle aquitaine et réalisée auprès de 4 000 chefs d’entreprise sur l’ensemble du territoire.

La dynamique enclenchée en Nouvelle-Aquitaine au semestre précédent s’est consolidé confirmant ainsi la confiance des dirigeants dans leur entreprise. Une croissance de l’activité portée par tous les indicateurs : Chiffres d’Affaires, carnets de commandes ou investissements en forte hausse.

80% des chefs d’entreprise interrogés ont confirmé la reprise de l’activité observée au 1er semestre 2017.

Une confiance qui se traduit par le maintien ou le renforcement de l’emploi notamment dans l’industrie et les services et des investissements qui ont concerné davantage d’entreprises (36 % contre 32 % les 2 semestres précédents). Les chiffres d’affaires sont également en hausse et les carnets de commandes sont bien remplis. Des indicateurs positifs que les chefs d’entreprise n’avaient pas exprimés depuis 2011. 

Des indicateurs au vert

Ce regain d’activité concerne tous les secteurs d’activités, en particulier les services mais aussi l’activité industrielle. Le commerce de détail renoue avec la croissance sous l’effet de la reprise de la consommation. Le semestre est satisfaisant pour toute la branche construction, légèrement plus difficile encore pour le génie civil.
Mais si cette dynamique exprimée peut laisser présager des perspectives très encourageantes (moins d’une entreprise sur dix, mise sur une dégradation de son CA et carnets de commande pour 2018), la situation financière reste encore fragile. Pour preuve, la trésorerie et les marges peinent toujours à sortir du rouge, même si elles sont en forte voie de stabilisation.

Des tendances à la hausse sur tous les territoires

Tous les territoires s’inscrivent dans cette tendance : les indicateurs de chiffres d’affaires, de carnets de commandes, d’investissements le montrent. Mais, les résultats financiers présentent des fragilités dans les territoires de l’est de la Nouvelle-Aquitaine (Creuse, Corrèze, Haute-Vienne) ainsi que dans les Deux-Sèvres.
Cette situation différenciée se retrouve dans la confiance des chefs d’entreprise qui est la plus élevée dans le département de la métropole régionale et des départements de la façade atlantique et la plus faible dans les territoires de l’Est de la Nouvelle-Aquitaine.